Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

11 juillet 2004

Douloureuse leçon...

Par quelle étrange inconséquence est-on incapable d'accepter la disparition volontaire des autres alors qu'on envisage la sienne dans une indifférence glacée et un détachement qui n'a rien de généreux ?

Goût de cendres dans la bouche.

Est-ce la violence et la crudité de ce miroir qu'on nous tend brutalement et sans indulgence ? 
Et dans lequel on nous force à voir qui nous sommes et ce que nous sommes ?
Comme le miroir de Galadriel où l'on peut voir ce qui fut, ce qui est, ce qui sera ou ce qui pourrait advenir...

"I passed the test. I will diminish, and go into the west, and remain Galadriel."

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 03:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire