Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

21 avril 2004

En chantier... le retour de la vengeance...

... d'une blonde...
Bon... retravaillé pour une largeur limitée à 800 avec une marge plus grande en espérant que la colonne de droite ne la jouera plus 4x4 à roues motrices indépendantes...

N'empêche que je ne résiste pas à l'envie de vous coller ce texte lu chez Words falling apart  l'autre jour et qui m'a fait pouffer de rire à me souvenir des mêmes galères que j'avais rencontrées du temps où je participais à l'insu de mon plein gré à la construction de l'économie mondiale en bidouillant des sites web pour une SSII.

 

:. 18.4.04 .:
 
21:45 - Konqueror mon cul

Un titre de post sans vulgarité aucune pour vous dire à quel point je me tamponne le coquillard des standards HTML comme de ma première bavette à smoks.
Quelqu'un, dont je tairai le nom, a fait remarquer sur un site dont je tairai l'url que mon blog était non conforme HTML 4.1, sans parler du XHTML.
Comment dire .....
Je m'en claque comme du premier rot du bébé d'Helene Segara, comme de la première branlette du fils de mes voisins d'en dessous, comme du premier orgasme d'Amélie Nothomb, voire comme de la première approche roulée de Tiger Woods.
Me prendre la tête des heures à recoder mon blog pour qu'un quelconque type lambda qui a choisi de faire chier son monde à utiliser GNUBrouteur 0.4 beta puisse me lire, ca m'interesse à peu près autant que de faire gaffe à la couleur de mes chaussettes le matin pour qu'elles soient assorties à mon boxer. Et encore.
Je me souviens très bien du 21 Juin 1997, c'était un samedi et je l'ai passé au boulot, à recoder *tout* le site de l'Académie Française pour qu'il soit visible sous Netscape 3.x.
Je me souviens très bien aussi qu'après 48h d'affilées passées dessus, la bave aux lèvres et les yeux aussi rouges qu'un lapin atteint de myxomatose aigue, je me suis jurée, je dis bien *jurée*, que plus jamais ça.

Et pour une fois que cette bonne humeur incongrue n'a rien à voir avec le Mateus rosé, profitons-en avant que cela ne s'écroule comme à l'accoutumée...

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire