Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

07 juin 2004

Les jours du jaguar

Le tourment et le désespoir
Remplissent les jours du jaguar
Tout juste bon à garder des oies
Papillotes flottant dans le vent
Sillons et fossés dans son âme
Tout juste bon à garder des oies

Dieu comment capturer un coq
Dans cette trop grande forêt
Me chuchote un bébé féroce
Dis saurons-nous un jour aimer

On use du vagin des pauvres
De tout faisan multicolore
On s'organise en musc en réséda
Ce désert est absurde
Ce bonheur comme un grand sommeil
Où tout s'atomise en musc en réséda

Dieu comment capturer un coq
Dans cette trop grande forêt
Me chuchote un bébé féroce
Dis saurons-nous un jour aimer

Petite guêpe personnelle
Dans l'azur volent nos souvenirs
Descendant peu à peu pour mourir
Je commence à ne rien comprendre
Imagine d'où je t'écris
Descendant peu à peu pour mourir

Dieu comment capturer un coq
Dans cette trop grande forêt
Me chuchote un bébé féroce
Dis saurons-nous un jour aimer

Las, chuchotis à l'artère aorte
Tout le système est avarié

Jean-Louis Murat - Lilith

Pour l'écouter, comme d'habitude on clique sur le lien ICI ou on le retrouve dans la Discothèque.

Il y a de très grandes chances pour que le reste suive tant pour les textes que pour la musique que pour tout un tas d'autres raisons....

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire