Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

03 juin 2004

Joey I

 

Hang - Johann Fournier - Ether Elegia

Joey I

Joey est affalé, tournent les mouches
Le souffle du soir aime comme il tord la bouche
Il y a trois déserts à traverser encore
Et une pendaison à réussir d'abord

Quelle étrange pensée a ... Joey

Tu dormais Joey ou étais-tu éveillé ?
Penses-tu quitter la vie sans t'en aller ?
Si ton corps se balance, verras-tu plus loin
Ou est-ce de la transe, dont tu as besoin ?

Quelle étrange pensée a ... Joey

Assassiner son frère
Envahir l'Asie
Sauver la race humaine
Servir un mezcal
Oh oublier son nom ... Joey

Joey a traversé tous les souterrains
Les nymphes et la folie glissées sous ses reins
Va-t'il revenir là dans le corps d'un chat
Serait-ce pour ce soir ou serait-ce pour une autre
Serait-ce pour ce soir ou serait-ce pour une autre fois ?

Noir Désir - Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient)

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire