Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

02 juin 2004

Punie... au piquet !

 

Jeux d'enfant - Johann Fournier - Ether Elegia

Aujourd'hui, je me suis fichue à la porte.

D'habitude, c'est la vraie Oneiros qui reste dans son donjon mais là, je l'ai mise dehors avec sa soeur jumelle Thanatos.
J'ai fouillé les tiroirs, ouverts les lettres, piqué les bonbecs.... bref, j'ai fait ce que toute gamine fait quand elle investit en secret un lieu déserté par les adultes.

Je me suis aussi énormément vengée d'elle, j'ai mis la pagaille dans ses douleurs, j'ai gribouillé sur ses cicatrices, j'ai taggé ses plaies, j'ai vandalisé son mausolée de morte-vivante...
J'ai même fait copine-copine avec sa panthère, on a fait des roulades sur le tapis noir après avoir poussé cette vacherie de table éléphant chinoise lourde comme un âne mort, on a joué à Mowgli et Bagheera... jusqu'au moment où je me suis arraché la moitié de la cuisse gauche sur les briques réfractaires de la cheminée... Ouch ! Chaque fois pareil ! Aucune notion des distances !
Là, Bagheera m'a regardé d'un air un peu interloqué et a baillé, amplement...

Et moi aussi, je me suis mise à bailler.... en fait, je m'ennuyais déjà...
Dommage qu'on finisse toujours pas s'ennuyer de faire des bêtises, de faire la môme, de faire comme si pour de rire...

Alors j'ai enlevé le nez rouge, le maquillage, les grandes chaussures et le noeud papillon.
J'ai un peu rangé mais pas trop parce que c'est fatigant de se forcer à faire le clown.

Et je lui ai réouvert la porte.

Récréation terminée.

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire