Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

02 juin 2004

Le Ballu : Kolkhose Rock...

Depuis le 26 mai dernier, s'est montée la dinguerie musicale la plus désopilante qui soit...

Evidemment, c'est chez davduf.net dont je vous ai déjà parlé et qui est dans les liens de la colonne.... lui, il devrait être remboursé comme le Prozac !

C'est pas racontable... enfin si.... mais comme il font ça beaucoup mieux que moi, je vous laisse aller découvrir cette loufoquerie ultra-jouissive dans le genre pied-de-nez qui ne se prend pas au sérieux...
J'vous l'dis ! Ça va devenir culte, ce truc !

C'est , si on commence par la genèse. Ne pas hésiter à remonter le fil de la chose grâce à la colonne de gauche "Même rubrique"...


Attention !  Le morceau ayant tendance à se lancer automatiquement, si vous êtes au turbin, coupez les baffles avant... ou veillez à ce que votre chef de service soit allé faire un tour.
Faudrait tout de même pas que ça vous coûte un licenciement pour faute professionnelle ainsi libellé : "Ecoute un concept single monomaniaque tendance garage coincoin poil aux reins, au lieu de gagner des parts de marchés pour sauver les vieux de la canicule"... non mais !

En tout cas, au réveil, c'est parfait !

 

Voilà.... j'ai fait ma B.A. journalière de zebulon. Je peux revenir à mes abysses.

 

EDIT : bon, ben vu l'heure, z'êtes plus au turbin... pouvez donc rebrancher les baffles et mettre ça à fond.... et je relance le post.... ma modeste contribution au lancement du premier single culte kolkhosien des rock stars anonymes réunies... et Yop là ! C'est reparti ! Chauffe Marcel !

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire