Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

28 mai 2004

Arme blanche

Pourquoi dit-on d'un silence qu'il est "à couper au couteau" ?

Si ce n'est pas de la provocation, ça....

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire