Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

07 juin 2004

Parachute

J'ai signé.J'ai dit oui.A l'instant.Boulot à rendre pour le 16.Ça devrait faire l'affaire... après, il ne me restera plus que 2 jours à tourner en rond comme un jaguar dont ce ne serait jamais le jour... De quoi m'occuper l'esprit en attendant la chute. De quoi ne pas devenir démente alors que je sens déjà monter la spirale aspirante depuis ce matin, depuis que j'ai fait le saut de l'ange. Si je n'avais pas trouvé cet échappatoire par le travail, je sais que j'aurais fui. Loin. Sûrement trop loin pour... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2004

Les jours du jaguar

Le tourment et le désespoirRemplissent les jours du jaguarTout juste bon à garder des oiesPapillotes flottant dans le ventSillons et fossés dans son âmeTout juste bon à garder des oies Dieu comment capturer un coqDans cette trop grande forêtMe chuchote un bébé féroceDis saurons-nous un jour aimer On use du vagin des pauvresDe tout faisan multicoloreOn s'organise en musc en résédaCe désert est absurdeCe bonheur comme un grand sommeilOù tout s'atomise en musc en réséda Dieu comment capturer un coqDans cette trop grande forêtMe... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2004

Retrouver son étoile...

Le petit prince, une fois sur terre, fut bien surpris de ne voir personne. Il avait déjà peur de s'être trompé de planète, quand un anneau couleur de lune remua dans le sable. - Bonne nuit, fit le petit prince à tout hasard. - Bonne nuit, fit le serpent. - Sur quelle planète suis-je tombé ? demanda le petit prince. - Sur la Terre, en Afrique, répondit le serpent. - Ah !... Il n'y a donc personne sur la Terre ? -Ici c'est le désert. Il n'y a personne dans les déserts. La Terre est grande, dit le serpent. Le petit prince... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 02:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2004

Des argentins, des cerises et des oeillets...

    D-Day's end... Deux argentins en larmes pour des raisons diamétralement opposées.N'empêche qu'ils ont eu le bon goût de faire durer le plaisir car après les deux premiers sets fantomatiques, je redoutais le pire si, le match se terminant trop tôt, je m'étais retrouvée dans le piège du tête-à-tête larmoyant... Une quinzaine de cerises, tièdes parce que restées trop longtemps sur la table de la cuisine. Tant mieux, elles n'en étaient que plus parfumées. Et puis, c'étaient les premières.... les meilleures ! ... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2004

J'aurais du lui acheter un parfum...

... au lieu de ça, j'ai opté pour une suspension gigantesque, une floraison bleue sur un feuillage vert sombre. Pourtant, j'aurais préféré lui offrir un parfum mais je ne supporte plus qu'elle me rétorque, lors de ce genre de cadeau, "Oh ma chérie ! Comme c'est gentil... mais tu sais, il ne fallait pas... je n'en profiterai plus longtemps !" et qu'elle enchaîne avec le traditionnel petit voyage dans sa chambre, ouverture de son armoire avec un air de comploteuse, extirpage d'une énième petite boîte de sous ses... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2004

Nous qui désirons sans fin...

    Nos désirs n'auraient pas de fin si nous ne mettions tant de soin à leur en assigner.L'ignorance dont nous les entourons abrite le plus souvent la vocation de nous abîmer en regrets.C'est ainsi que la mort vient avant l'heure. (...) Nous n'avons d'autres ennemis que nous-mêmes, d'autres armes à redouter que la passivité et la résignation qui gagnent, d'autre péril à encourir que celui de renoncer à l'exercice d'une vie dont chacun de nos désirs, du plus futile au plus irrépressible, proclame l'exigence.... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2004

Joey I

  Joey I Joey est affalé, tournent les mouchesLe souffle du soir aime comme il tord la boucheIl y a trois déserts à traverser encoreEt une pendaison à réussir d'abord Quelle étrange pensée a ... Joey Tu dormais Joey ou étais-tu éveillé ?Penses-tu quitter la vie sans t'en aller ?Si ton corps se balance, verras-tu plus loinOu est-ce de la transe, dont tu as besoin ? Quelle étrange pensée a ... Joey Assassiner son frèreEnvahir l'AsieSauver la race humaineServir un mezcalOh oublier son nom ... Joey Joey a traversé... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2004

Punie... au piquet !

  Aujourd'hui, je me suis fichue à la porte. D'habitude, c'est la vraie Oneiros qui reste dans son donjon mais là, je l'ai mise dehors avec sa soeur jumelle Thanatos.J'ai fouillé les tiroirs, ouverts les lettres, piqué les bonbecs.... bref, j'ai fait ce que toute gamine fait quand elle investit en secret un lieu déserté par les adultes. Je me suis aussi énormément vengée d'elle, j'ai mis la pagaille dans ses douleurs, j'ai gribouillé sur ses cicatrices, j'ai taggé ses plaies, j'ai vandalisé son mausolée de... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2004

Le Ballu : Kolkhose Rock...

Depuis le 26 mai dernier, s'est montée la dinguerie musicale la plus désopilante qui soit... Evidemment, c'est chez davduf.net dont je vous ai déjà parlé et qui est dans les liens de la colonne.... lui, il devrait être remboursé comme le Prozac ! C'est pas racontable... enfin si.... mais comme il font ça beaucoup mieux que moi, je vous laisse aller découvrir cette loufoquerie ultra-jouissive dans le genre pied-de-nez qui ne se prend pas au sérieux...J'vous l'dis ! Ça va devenir culte, ce truc ! C'est là, si on commence par la... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2004

Ligne de fuite

  "Ce qui m'as mis au monde et qui m'en chassera n'intervient qu'aux heures où je suis trop faible pour lui résister. Vieille personne quand je suis né. Jeune inconnue quand je mourrai.La seule et même Passante." René Char - Feuillets d'Hypnos (Musique : Massive Attack - "100th Window")
Posté par Oneiros à 01:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]