Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

25 juin 2004

Le Bolero et moi

Bizarre comme les seules parades essentielles que je trouve sont soit la poésie (de Char préférentiellement ou  vitalement), la musique ou la danse. Ce soir, pour ne pas me noyer tout de suite, trop tôt, avant que je ne l'ai décidé au calme d'un certain stoïcisme, ce sont les 14 minutes 48 du Bolero de Ravel qui m'ont sauvé la mise. Le Boléro et moi.... une histoire d'amour fou, encore une fois. Je devrais peut-être dire Béjart et moi, parce qu'en fait, la première chorégraphie dont je me souvienne, enfant, c'était... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 03:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juin 2004

Tueurs de femmes

Ce soir sur Arte, un reportage sur une horreur, une de plus, qui dure depuis des années en toute impunité et n'a pas l'air de s'inscrire dans l'Axe du Mal pour Mr. Bretzel.... C'est à 22h40 et ça s'appelle "Les meurtres de la Ciudad Juarez".Je suis allée rechercher un article déjà très complet et parfaitement terrifiant sur le même sujet dans le Diplo d'Août 2003... comme quoi, ça risque pas encore de bouger.... C'est là : Tueurs de femmes à Ciudad Juárez A part ça, avant, si ça peut faire "produit d'appel" pour certains, vous... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2004

Comment n'y avais-je pas pensé ?

... m'enfin ? Il suffisait d'aller faire un tour chez Didier Kala et Brave Patrie ! Vous en voulez du billet effet "Eléphants roses" ? Suffit de demander... Nicolas Sarkozy à l'assaut des mauvaises manièresDidier Kalavendredi 7 mai 2004 A l'initiative de Nicolas Sarkozy, le gouvernement a promulgué ce mercredi un décret qui devrait enfin remédier aux carences éducatives dont semble souffrir une proportion croissante de Bravepatriotes. Un protocole très strict régira désormais les apparitions publiques du... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 13:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2004

En vrac...

Au hasard des billets relayés par le Rezo, du ridicule, du honteux, du dramatique, de l'ignoble... Ou comment J2M revient à la Une... version ferme des Célébrités : iciJ'essaie de ne pas penser aux conditions de rétention des étrangers dans les sous-sols de la Préfecture de Police de Paris.J'essaie mais j'ai du mal. Ou comment les guignols se rattrapent aux branches : iciJ'essaie de ne pas exploser de rire en me souvenant de la bande de va-t'en-guerre qui nous agonisaient d'injures et de mépris, les millions qui étions dans les rues... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 11:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2004

Les roses de mon père...

  Elles sont sous mon nez... donc je sens leur parfum et pas vous... et c'est dommage !   Mon père avec qui j'ai fait une petite ballade, laissant ma mère torturer de questions mon fiston... "Et qu'est-ce qui te plaît en classe ? Et qu'est-ce que tu fais de tes vacances ? Et pourquoi tu portes des pantalons qui traînent par terre ? Et tu es sûr que ton père te nourrit bien ? Et reprend de la glace mon chéri !"..... Et mon Numa stoïque faisant face courageusement à l'avalanche.... je lui aurais sauté au cou ! Je... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 00:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 juin 2004

Ton ciel, mon âme

J'ai remis "Bliss".A fond.C'est là que je bénis l'intuition qui m'a fait prendre de bons baffles pour l'ordi avec caisson de basse et tout le toutim... même plus besoin de sortir de la chambre. Plus la peine d'allumer la chaîne Dolby Surround 5 enceintes qui trône désormais inutile dans ce séjour sublime que je ne fréquente même plus. Si, si... sublime... vaste, tapis noirs chinois sur carrelage saumoné, murs crème, voilages de lin, calligraphies de Massoudy cerclées de noir, vaste cheminée, meubles exotiques mélangés... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 21:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 juin 2004

Pouce !!!

Je rentre tout juste.... encore saoûlée d'avoir vu 3 personnes vivantes et parlantes en même temps.La tête qui tourne presque.Et c'est là que je réalise à quel point je suis hors la vie.Ne plus être capable d'assumer ce genre de truc simple, parler avec ses parents et le fiston adoré, sans se blinder des heures avant, s'y préparer pire qu'un athlète de haut niveau, faire des échauffements à n'en plus finir... Ouch !Là, il faut que je laisse refroidir le bolide de compétition factice que j'ai présenté sous les feux de leur rampe, me... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 19:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 juin 2004

Comprenne qui veut... ou qui peut...

C'est alors qu'apparut le renard. - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se tourna mais ne vit rien. - Je suis là, dit la voix, sous le pommier. - Qui es-tu ? dit le petit prince. Tu es bien joli... - Je suis un renard, dit le renard. - Viens jouer avec moi, lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste... - Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé - Ah ! Pardon, fit le petit prince. Mais après réflexion, il ajouta : - Qu'est-ce que signifie... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 22:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
22 juin 2004

Tentation immonde...

J'ai failli le faire.Juste failli, heureusement.J'ai failli le coller ici mon fameux countdown. En tête de gondole du blog. Dégueulasse. C'était absolument et définitivement dégueulasse à faire.Et si j'utilise un mot aussi abject, cru et vulgaire c'est que le mouvement qui l'inspirait était de la même eau. Une façon de me gifler en "violant" mon goût du verbe et du style. Qu'il s'égrène sous mes yeux et mes yeux seuls, ça me regarde, moi, ma morbidité et mes pulsions mortifères.Je ne sais pas de façon précise ce qui m'a poussé à... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2004

Ça fait peur...

Ce matin (euh...oui... enfin... vers midi et demi, quoi !), je vais me ballader chez davduf.net, histoire de déjeuner en paix comme dirait Eicher, et je tombe sur ça  (nota : vous remarquerez que je pousse le désir de confort des lecteurs jusqu'à mitonner mes liens à la main et en Achteumeuleu de façon à ce qu'ils s'ouvrent dans une fenêtre indépendante facile à fermer d'un click... je suis trop bonne... façon Haroun El Poussah, bien sûr !) Ça fait peur, non ?Que Yahoo soit derrière cet ultime avatar de l'apertisation de la... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 14:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]