Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

11 juillet 2004

Douloureuse leçon...

Par quelle étrange inconséquence est-on incapable d'accepter la disparition volontaire des autres alors qu'on envisage la sienne dans une indifférence glacée et un détachement qui n'a rien de généreux ? Goût de cendres dans la bouche. Est-ce la violence et la crudité de ce miroir qu'on nous tend brutalement et sans indulgence ? Et dans lequel on nous force à voir qui nous sommes et ce que nous sommes ?Comme le miroir de Galadriel où l'on peut voir ce qui fut, ce qui est, ce qui sera ou ce qui pourrait advenir... "I passed the... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 03:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2004

Veille

J'essaie de ne pas y penser.J'essaie de ne pas attendre la sonnerie du téléphone.J'essaie d'espérer que deux mails, comme deux bouts de bois lancés à la va-vite dans le courant furieux d'un torrent en crue auront été agrippés par ses mains implorantes.Même mécaniquement, même sans vraiment le vouloir.J'essaie de me dire que ce fameux instinct de survie que j'ai longtemps craint avant de le juguler lui remontera à la gorge comme un reflexe.J'essaie de ne pas m'en vouloir d'être si parfaitement illogique avec mes propres projets, ma... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2004

Pour Thibaut

"Êtres que l'aurore semble laver de leurs tourments, semble doter d'une santé, d'une innocence neuves, et qui se fracassent ou se suppriment deux heures après... Êtres chers dont je sens la main."René Char
Posté par Oneiros à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2004

Grabuge TV

Il faut que j'arrête de lire les news de Yahoo.Entre une sur deux qui concerne le nabot de Neuilly et la dernière où j'apprend que Jean Polsky se pointe encore une fois à Lourdes, je vais craquer avant l'heure fixée. La dernière fois que le pigniouf et sa tiare s'étaient pointés dans mes eaux, j'étais membre de SURVIE, à ses tout premiers débuts balbutiants, du temps où Marco Panella n'avait pas bizarrement tourné.Je passais mon temps à prendre rendez-vous avec les édiles du département pour obtenir qu'ils signent l'appel des 101... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 16:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 juillet 2004

Notre maison brûle...

vendredi 9 juillet 2004, 16h18  France: la taxation des nitrates des agriculteurs enterrée   PARIS (AFP) - En discussion depuis six ans, la taxation des nitrates de l'agriculture intensive, des excédents d'azote polluant sols et rivières, a été définitivement enterrée par le gouvernement après arbitrage de l'Elysée (c'est moi qui souligne, comme Nina Berberova). La décision a été prise "cette semaine", ont indiqué vendredi des sources gouvernementales, confirmant une déclaration du ministre de l'Agriculture, Hervé... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2004

A Poison Tree

J'aime les nuits silencieuses.J'aime ces nuits d'été en ville, de la mi-juillet à la mi-août, lorsque les fourmis sont parties se presser en rangs serrés qui sur des plages, qui dans des bars, qui dans des fêtes.L'immeuble est vide. Pas un son.Des rues muettes  ne me proviennent plus ces bruits de circulation qui empoisonnent le vide et la musique du vide.Je me réapproprie un espace et un monde sous une forme étrangère, une forme inhumaine, là où l'humain n'est plus.La poésie sonne mieux dans ce silence apaisé, dans... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 02:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2004

Le prix de nos cerveaux

vendredi 9 juillet 2004, 17h25  Le Lay: le métier de TF1 "c'est d'aider Coca-Cola à vendre son produit"   PARIS (AFP) - Patrick Le Lay, PDG de TF1, interrogé parmi d'autres patrons dans un ouvrage intitulé "Les dirigeants face au changement" (Editions du Huitième jour), livre sa conception de la télévision et estime que le métier de TF1 est d'"aider Coca Cola à vendre son produit". "Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective "business", soyons réaliste: à la base, le métier de TF1,... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 21:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 juillet 2004

Une veuve de papier

C'est le titre d'un livre de John Irving.Et je me dis que je suis une veuve de mots, une veuve de verbe.La vestale gardienne de montagnes de mails archivés, de lettres pieusement conservées. Je vais tout relire ce week-end. Il faudra bien deux jours. Et la semaine prochaine, emplie d'une mémoire qui n'a nul besoin d'être revivifiée, j'ouvrirai le seul et unique premier et dernier Festival mondial de Kotinos.Il n'y aura pas de montées des marches, pas de paillettes, pas de flashs.Il y aura juste toi.Je n'écrirai que sur... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2004

Vampirisme

  "Fais attention à ce que tu danses,Car ce que tu danses, tu le deviens."   Susan Buirge
Posté par Oneiros à 14:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 juillet 2004

Se passer de soi

J'ai un poids en moins sur le coeur et je perd de nouveau l'équilibre.J'ai un poids en moins, un poids qui ne m'oppresse plus d'angoisse et je me sens vide.J'ai un poids en moins qui m'a fait me coucher à 3 heures 1/2 du matin alors que j'étais debout depuis les 9 heures, un poids qui a chassé le cauchemar récurrent de toutes mes nuits pour, ô miracle, m'offrir ce rêve d'une douceur infinie.J'ai un poids en moins et, paradoxe ironique, voilà qu'il laisse un trou béant dans lequel peuvent s'engouffrer de nouveau les vents mauvais, les... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 20:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]