Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

17 avril 2004

Sauter dans le vide...

J'arrête.J'arrête de faire semblant de n'avoir ouvert ce blog que par désoeuvrement.Pour autant, je ne sais pas réellement POURQUOI je l'ai ouvert. Ça n'est pas pour partager avec d'autres une existence qui me fait horreur. Piètre cadeau !Ça n'est pas non plus pour aller au fond des choses et tout dire. Je n'y suis jamais parvenue qu'avec un seul être. Qu'avec lui.Par la suite, même avec des psys, je n'ai jamais réussi à parler d'autre chose que de moi et moi seule. Jamais de l'autre. Jamais de lui. J'ai mis du temps, plusieurs... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 22:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 avril 2004

"She was a gordian shape..."

  Un extrait de ce poème parmi les plus beaux de Keats, pour le plaisir de la musicalité et du songe...   "She was a gordian shape of dazzling hue,Vermilion-spotted, golden, green, and blue ;Striped like a zebra, freckled like a pard,Eyed like a peacock, and all crimson barr'd ;And full of silver moons, that, as she breathed,Dissolv'd, or brighter shone, or interwreathedTheir lustres with the gloomier tapestries -So rainbow-sided, touch'd with miseries,She seem'd, at once, some penanced lady elf,Some demon's... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 02:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2004

Le temps divisé

  Juste une envie pour commencer...Le "Tristan et Iseult" de Jean Delville, peintre symboliste belge. Pour le reste, je ne sais encore si c'est la chose qui me dévorera ou si je la dompterai. Besoin de me familiariser avec elle. D'ici là, je saurai peut-être si je ne ferai que tourner indéfiniment autour du coeur de l'atome ou si j'opterai pour la fission...
Posté par Oneiros à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]