Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

13 juillet 2004

Retour en l'Île de l'Etoile

A me remémorer la rencontre et ses lieux, j'ai eu envie d'en arpenter de nouveau les chemins oubliés.
Je viens donc de déguster ma madeleine au cyanure.... et j'ai bien ri, ma foi !

Retour sur une période joyeuse, une exultation quotidienne qui a duré des mois.
J'ai relu les posts du forum sur lequel nous sévissions de concert.
Quel labyrinthe en fait !
Trois niveaux de lecture au moins :
 
Ce que j'appelerai la "tête de gondole", c'est-à-dire les premières pages du forum où notre belle bande de vandales tolkiendili, membres de la secte des abysses et affidés joyeux des forces ténébreuses quoique cultivées, massacraient dans la jubilation la plus totale les hordes pré-pubères adeptes avilies du langage SMS, de la syntaxe approximative, de LegoBloom la fadasse et du culte du moindre effort réunis.... bref, la chasse aux cons décérébrés dans toute sa splendeur.
Il faut bien dire que nous étions d'une férocité sans égale ! Pas de quartier pour les mous du bulbe rachidien ! Nous n'avions guère le choix de toutes façons : notre dramatique infériorité numérique nous interdisait le moindre apitoiement. Alors quitte à succomber sous le nombre, autant le faire avec panache et dans un baroud d'honneur mémorable.
Anglachel, Mormegil la Noire, Gurthang la Maudite, nos hordes de dragons emmenées par Ancalagon et Glaurung.... tout était bon pour, en comparaison, faire du récit du massacre des Troyens par Achille (chant XX de l'Iliade d'Homère) une aimable partie de plaisir au pays de Candy la couillonne et des Teletubbies.
De vrais sauvages. Outrageusement cultivés et en jouant avec un sadisme certain aux dépens du troupeau de lemmings jacksonolâtres autant que M6esques voire Loftstoriens, mais des sauvages quand même !
Quelle belle bande nous faisions, tous !

Un niveau en-dessous, le fond de forum où seule la dite secte des Anciens, des créateurs et des premiers occupants du dit-site, se retrouvait afin de souffler un peu entre deux exécutions capitales par décapitation façon Judith et Holopherne pour les classiques, ou Kill Bill pour les plus modernes, de la énième Arwen1875 ou du dernier Frodon666...
Là, nous nous ébattions joyeusement dans les ruisseaux de sang que nous avions fait couler à l'étage au-dessus. Humour au 15ème degré, réparties qui tuent, références nervaliennes, catulliennes ou lautréamontesques... tout était bon pour se laver l'esprit du niveau zéro des piètres cibles même pas émouvantes qui nous les brisaient menu façon Tontons Flingueurs... un régal ! A relire nos échanges d'alors, je m'esclaffais comme au temps où nous les écrivions.

Et le troisième niveau : le nôtre ! Nous deux contre le monde entier.
Les mails en parallèle que l'on s'envoyait (il m'a suffit de sortir les archives d'Outlook et de faire coïncider les dates et les heures) et où nous nous gaussions seuls des deux batailles, l'émergée et la souterraine... et nos intuitions simultanées, et nos fous-rires aimantés par cette complicité unique, et ce mélange au parfum grisant de tendresse, de connivence, d'admiration bluffée, de guerilla sans reproche, juste pour la lucidité, de partage parfait et indestructible, inaliénable...

Moments parfaits.
Union parfaite.
Double amande jointe et close en ce noyau qu'est l'amour-agapè.

Je veux m'endormir sur ce rire éveillé.

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 04:00 - Agapè - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    ^^

    "massacraient dans la jubilation la plus totale les hordes pré-pubères adeptes avilies du langage SMS, de la syntaxe approximative, de LegoBloom la fadasse et du culte du moindre effort réunis"

    J' aime aussi ce petit jeu, quoique pour LégoBloom, je ne tire pas sur les ambulances non plus.... ^^
    Posté par Nouilles, 13 juillet 2004 à 02:10
  • Arf !

    Je suis la championne incontestée du trophée de chasse façon "tronche de Bisounours au bout d'une pique" !
    Les copains m'avaient même baptisée "Atomic Elbereth"... te dire les dégâts !
    Mais quel plaisir plus jouissif pour une anar ascendant RMI que de se faire traiter de "facho bourje" par une sombre petite conne encore boutonneuse, entre le récit langage "chat" de ses problèmes de portable payé par papa, de sa dernière chute de cheval ou de ski... "pask tu fé iech avk té mo kon konpren mem pô é pi orli lé tro bô jle kif a mor bar toi si té pô content !"
    Posté par Oneiros Thanatos, 13 juillet 2004 à 02:23

Poster un commentaire