Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

06 juillet 2004

Mes sirènes...

Par moments, je me demande pourquoi je me prive de cet édredon de douce soie sauvage, cette brume cotonneuse de l'anesthésie par l'alcool ou la dope.En fait, par moments seulement, parce que j'en connais la raison : passée la douce euphorie des prémices, des débuts prometteurs, on en vient toujours (en tout cas moi) à ne pas accepter que cela disparaisse ou s'évanouisse et, de peur de perdre cet état bienheureux de soulagement, on court après lui sans se rendre compte qu'il y a beau temps qu'on le précède d'au moins deux longueurs !... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 23:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 juillet 2004

Scanner (1)

Etrange besoin que celui de venir gratouiller de nouveau cette petite croûte ouverte sur l'écriture des blogs. Le pourquoi de cette étrange aspiration (par le vide ?).Besoin de trouver une logique à cet illogisme.D'autant que ce ne sont ni les pistes directes, ni les contre-allées, ni les chemins de traverse qui manquent à partir de cette question.La difficulté résidant essentiellement dans ma faiblesse à digresser, à ne pas suffisamment synthétiser. A éluder certains trous noirs, aussi. La complexité doit également procéder du... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 18:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 juillet 2004

Plan B, plan de secours

    La photo est de mauvaise qualité et ne rend pas hommage à la perfection de Noureev mais le mouvement est si beau que je n'ai pas pu résister... Voilà... je vais attaquer le Cendrillon de Prokofiev qui fut l'une de ses dernières chorégraphies, avec Sylvie Guillem et Charles Jude, merveille totale d'invention portée par des interprètes hors du commun. Ça, couplé à l'Aspegic 1000, peut-être que ça marchera.Il y "joue" l'équivalent de la fée, petit impresario habile et retors, qui donne à la vision de Cendrillon un goût... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 15:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 juillet 2004

Aspegic 1000, ma béquille

Et allez !Migraine au réveil... elle commence bien la journée !Nuit d'orage sur les Pyrénées. Impossible de dormir. Lancer "The Shawshank redemption" à 4 heures du mat. Constater une fois de plus qu'il est possible de faire une adaptation cinématographique qui soit encore meilleure que le roman dont elle est issue (à condition de ne pas s'appeler Peter Jackson, bien sûr !), que Tim Robbins est un acteur fabuleux (Morgan Freeman aussi, soyons juste), envier à mort le personnage d'Andy qui ne vit que sur l'espoir... L'espoir....... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 13:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 juillet 2004

Journée "cas de conscience"

Je me suis posé un tas de questions aujourd'hui....Quoique non. Une surtout. Et c'était bien suffisant. Quand on écrit sur un blog qu'on rend public, on devrait logiquement ne pas s'étonner d'être lue. D'où l'étrange paradoxe qu'il y a à catégoriser comme "Journal Intime" ce qui ne l'est forcément plus du tout. Intime, je veux dire.Mais si on écrit sur soi, on ne va quand même pas ranger ça sous l'étiquette "Critiques d'Art" ou "Compte-rendu des activités de l'association cycliste de Petzouille-les-Oies"... Je sais bien, à... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 00:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]