Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

05 juillet 2004

Out of order

Ether Elegia - Johann Fournier - Sans issue

Marche plus la machine.
Cassée.
Bousillée.
Je ne sais pas quoi. Un ressort. Une puce électronique. Quelque chose de vital mais je ne sais pas quoi.
Elle bouge mais elle ne sent plus.
Elle remue mais elle est immobile dans sa tête.
La bestiole est gazée.
Elle est ici mais elle n'est plus là.

Rien qui apaise.
Rien qui étanche.
Comme un tonneau des Danaïdes.
Illusion.
Semblant.
Factice.
Placebo.
Aspirine.
Novocaïne for the soul.
Cancer for the cure.

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 02:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Oneiros thanatos...Into the electro shock blues...?

    *Inquiet moa...*
    Posté par Nouilles, 05 juillet 2004 à 02:28
  • Désolée...

    Quand je pense que je me suis retenue de finir sur "Elizabeth on the bathroom floor"...
    Ne perd pas ton temps à t'inquiéter surtout. Ou alors tu n'en finirais plus.
    En plus, tu as ton bureau à ranger (il est visiblement dans le même état que le mien !) et un aspirateur à apprivoiser. N'oublie pas le vaccin anti-rabbique : ça mord, ces bestioles des années 70 !
    N'empêche que c'est bien Eels, non ? Rien à jeter....
    Posté par Oneiros Thanatos, 05 juillet 2004 à 14:39
  • erf^^

    Trop fatigué pour ranger le bureau. Je vais pourtant essayer d' y employer toutes mes forces.La chambre passera demain...

    J' appelle "ranger", un déplacement d' objets d' un lieu à un autre. Je suis très fort à ce petit jeu là, mes parents n' y voient que du feu.(il est heureux qu' ils ne fouillent pas dans les placards)

    Je n' aime pas ranger. Je suis comme Einstein. Je me retrouve parfaitement dans mon bazar, mais je ne suis pas un génie comme lui.
    (dommage ^^)

    Mais suis je bête, je ne peut pas être un génie. J' ai ce point commun avec Mlle Nothomb d' être incroyablement doué pour les mathématiques.
    Tellement doué que je m' endors sur une simple équation. Sic.
    Posté par Nouilles, 05 juillet 2004 à 17:19

Poster un commentaire