Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

02 juillet 2004

La belle...

... évadée, relâchée. Bien forcés. Et puis il faut bien faire de la place pour les accidents de barbecue du week-end et les engorgements des urgences devant l'afflux du pékin moyen qui s'est empalé sur son piquet de tente de juilletiste. "Ceux qui regardent le lion souffrir dans sa cage pourrissent dans la mémoire du lion".Mais comme je suis plus louve que lionne, en dépit de la crinière blonde qui pourrait porter à confusion, de deux choses l'une : soit la souffrance des louves n'est pas suffisamment jouissive pour la... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 21:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]