Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

24 juin 2004

Tueurs de femmes

Ce soir sur Arte, un reportage sur une horreur, une de plus, qui dure depuis des années en toute impunité et n'a pas l'air de s'inscrire dans l'Axe du Mal pour Mr. Bretzel....

C'est à 22h40 et ça s'appelle "Les meurtres de la Ciudad Juarez".
Je suis allée rechercher un article déjà très complet et parfaitement terrifiant sur le même sujet dans le Diplo d'Août 2003... comme quoi, ça risque pas encore de bouger....

C'est là : Tueurs de femmes à Ciudad Juárez

A part ça, avant, si ça peut faire "produit d'appel" pour certains, vous avez les Valseuses de Blier.... le tout, c'est de ne pas zapper après....

Je ferai vraiment n'importe quoi pour la jouer "Rien n'est sérieux mais tout est grave", ce soir...
C'est très mal parti, là...
Grosses bêtises qui s'annoncent.

"Ces incessantes et phosphorescentes traînées de la mort sur soi que nous lisons dans les yeux de ceux qui nous aiment sans désirer les leur dissimuler"... et pourtant je ne fais que ça, dissimuler, et j'étouffe. Plus d'air. Poumons carbonisés.

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire