Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

15 juin 2004

Il y a des monstres charmants...

Lone tree and storm cloud, sunset. Wind Cave National Park

La Reine :

Quoi ? Vous me demandez qui vous êtes ? Mais, cher monsieur, vous êtes ma mort.
C'est ma mort que je sauve. C'est ma mort que je cache. C'est ma mort que je réchauffe. C'est ma mort que je soigne. Ne vous y trompez pas.

...

Voilà dix ans que j'interroge une bouche d'ombre qui garde le silence. Dix ans que rien ne s'exprime du dehors. Dix ans que je triche. Dix ans que tout ce qui m'arrive me vient de moi et que c'est moi qui le décide. Dix ans d'attente. Dix ans d'horreur. J'avais raison d'aimer l'orage. J'avais raison d'aimer la foudre et ses effrayantes espiègleries. La foudre vous a jeté dans ma chambre. Et vous êtes mon destin. Et ce destin me plaît.

Jean Cocteau - L'Aigle à deux têtes

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 01:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Big day !

    C'est "aujourd'hui", non ?
    Une pensée pour Marla...

    Helena Bonham Carter est tout bonnement stupéfiante. Souvenir ému d'elle dans "Chambre avec vue" mais surtout "Howard's End", film d'excellence s'il en est, et qui me colla à la peau et à l'âme des années durant (et oui, Ph... toujours et plus jamais...)

    Donc, big day. Tiens moi au courant
    Posté par ulysses, 15 juin 2004 à 06:52
  • Gasp !

    Mais c'est pas si vieux que ça, "Howard's End" ???

    Big day... big day... j'en sais rien ! Je suppose... je suppute... j'imagine... j'angoissille... je me liquéfillote... donc, je n'ai pas dormi !
    Zou ! Deuxième cafetière de moka/cacao...
    Ça ne va pas me calmer ça...
    Et comme je n'ai toujours pas fini ce scrongneugneu de travail à rendre demain, je sens la journée pénible...

    Autant te dire que si j'avais ma capsule de poison en médaillon autour du cou comme la Reine de l'Aigle à deux têtes, je l'aurais déjà avalée depuis belle lurette...
    Mon autre "capsule de cyanure" n'étant ni d'une fiabilité à toute épreuve ni d'une précision d'horloge...
    Posté par Oneiros Thanatos, 15 juin 2004 à 09:37

Poster un commentaire