Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

14 juin 2004

La vengeance de Radio Ballu !

Gasp !
Davduf se venge !

M'enfin ?
C'est pas parce que j'ai dit que je n'aimais pas le reggae qu'il fallait me la jouer mesquine !
Je suggère poliment une version Trent Reznor.... et ils m'embauchent Dick Rivers ! Hilarant au demeurant...

Et on a même droit à une Radio Ballu avec les 3 versions sur la page d'accueil... 3 raisons de se faire virer si on oublie de couper le son au turbinbinbin...

Tiens ! en parlant de turbin.... j'y repars après ma pause thé.
Enfin.... je "J'" de "j'y repars" est de pure forme... mon hologramme y repart.
Schizophrénie totale et s'amplifiant au fil des heures qui s'égrènent, gouttes d'acide brûlantes sur mon cerveau liquéfié d'angoisse.
Pas d'autre moyen que la folie pour s'en tirer en attendant la sentence.
Mais au fond, je n'ai qu'un désir qui s'accentue à chaque minute : disparaître.

Vous aurez compris que la première partie du post était donc de la main d'Oneiros. La seconde, tracée à l'encre noire du sang coagulé de Thanatos.
Même mon pseudo est schizophrène...

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire