Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

12 juin 2004

Fond de la première bouteille...

Il y a quelque chose que les âmes perdues, mes soeurs des ténèbres, devraient savoir de toute urgence.Un peu comme les premiers gestes de secours, histoire de ne pas dévisser complétement la tête d'un type accidenté avec des manipulations hors de propos. Axiome de base n°1 :Ne jamais écouter "Morning Theft" de Jeff Buckley avec une bouteille de Sylvaner dans le nez.... Sinon, je peux vous la refaire pour pratiquement tous les morceaux de "Sketches for my sweatheart the drunk".Tiens ? Je ne perçois que maintenant la douce ironie... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 20:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2004

Tropique du Cancer

Je viens de lire ça, à l'instant.Oui. Je sais. Je devais travailler. N'insistez pas, je vais me fâcher... "Pas un seul de nous n'est intact, et pourtant nous avons en nous tous les continents, et toutes les mers entre les continents, et tous les oiseaux des airs.Nous allons transcrire tout ça -- cette évolution du monde qui a trépassé, mais qui n'a pas été enseveli.Nous nageons sur la surface du temps, et tout le reste s'est noyé, ou se noie, ou se noiera."Henri Miller - "Tropique du Cancer" Et je réalise dans un souffle de terreur,... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2004

Demain

"Parachutes" de ColdPlay au réveil avec un café dans lequel flotte un bâton de cannelle (si, si.... c'est très bon !).Reflets d'or moiré dans le voile d'organza couleur prune que le souffle du dehors soulève de temps en temps.Joey II qui se prélasse avec des airs de duchesse sur un carrelage enfin revenu à température féline, c'est-à dire confortable pour une boule de poils qui cherche la fraîcheur.Volets à demi-baissés pour garder cette lumière tamisée si douce, seule qu'agréent mes yeux fatigués par les heures d'ordinateur. Dehors,... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 12:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2004

Ma nuit talismanique

Ecrire la nuit.Ecrire sous les étoiles.Pourquoi cette heure de prédilection ? Encore faut-il que les conditions nécessaires soient remplies !Là, j'ai rongé mon frein jusqu'à ce que le loto paroissial soit enfin terminé. Pas de chance : le terrain et les bâtiments de la dite paroisse sont mes voisins et, un vendredi soir par mois, j'ai droit aux voitures garées n'importe comment mais sous mes fenêtres de préférence... ce qui veut dire que vers minuit et demi, j'en ai pour trois bons quarts d'heure à supporter le brouhaha de la foule... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 01:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]