Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

08 juin 2004

Jeter les bases d'une société humaine

La haine et le mépris que l'homme nourrit le plus souvent à son égard et envers ses semblables révèlent combien l'inhumanité est le vrai malaise de notre civilisation. Nos sociétés sont malades de la barbarie qui paie les agios de l'opulence financière.Il faudra le répéter jusqu'à ce que l'évidence pénètre en nous comme une plénitude : notre seule richesse est la vie, une vie sans cesse affinée par le progrès de la sensibilité et de l'intelligence humaines. Elle nous est donnée sans réserve, sans contrepartie. Nous n'avons ni à la... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2004

India song...

J'ai mis longtemps à le retrouver dans l'Himalaya de CDs que j'ai et que je n'ai toujours pas classés par ordre alphabétique... ce qui explique le "longtemps". Cette chanson-là, je me souviens l'avoir dansée seule dans mon séjour un jour de pluie, les yeux fermés, en me balançant le plus lentement possible sur le carrelage froid. En boucle. Elle tombe très bien, là...Refermer les bras autour de mon buste pour que les bribes de coeur ne tombent pas en éclats sur le sol.Refermer la page.Refermer la fenêtre sur les autres, leur... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2004

La morte fontaine

La morte fontaine (écoute en cliquant sur le titre) A la morte fontaineM'en allant promenerJ'ai trouvé l'eau si belleQue je m'y suis baigné J'ai trouvé l'eau si belleQue je m'y suis baignéA la morte fontaineAmour oh mon aimée J'ai trouvé l'eau si belleQue je m'y suis baignéA la morte fontaineAmour oh mon aimée J'ai trouvé l'eau si belle Quelle âme de damnéA la morte fontaineAmour oh mon aimée J'ai trouvé l'eau si belleQue je m'y suis baignéA la morte fontaineAmour oh mon aimée A la morte fontaineQuelle âme de damnéJ'ai... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2004

Perspex Dome (3)

Elle avait pris sa décision un 4 juillet.Aucun rapport avec la célébration de l'Indépendance américaine.... juste un jour comme les autres, entre un 3 et un 5. Et ce fut le seul sens qu'elle donna à sa vie pendant une année et demi... Un jeu. C'était comme jouer à faire l'espionne ou à l'agent secret. Jouer à la "Résistance" comme quand elle était petite avec son frère et ses voisins, qu'ils piquaient les bérets noirs de leurs pères pour distinguer les "résistants" des "nazis", se confectionnaient des pistolets et des... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 01:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]