Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

31 mai 2004

Pour se faire du bien...

  Alors pour Sabrina,Pour la robe blanche à broderies noires qu'elle y porte et que je rêverais d'avoir,Pour l'affiche de "Breakfast at Tiffany's", le fourreau noir, les gants longs et le porte-cigarette interminable qui souligne encore l'insolence juvénile du sourire,Pour la Marian de Robin dans "La Rose et la Flèche" de Richard Lester avec Sean Connery,Pour l'élégance,Pour les vespas romains,Pour la douche tout habillé de Cary Grant sous ses yeux ébahis dans "Charade" de Stanley Donnen, film cultissime et ébouriffant... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2004

Corps et cris...

    "Les lobes du cerveau ne sont pas infinis, l'infini non plus, mais il dure ! Je connais un état de l'esprit, de la conscience, de l'être, et qu'il n'y a plus ni paroles ni lettres mais où l'on entre par les cris et les coups. Et ce ne sont plus des sons ou des sens qui sortent, plus des paroles, mais des CORPS !" Antonin Artaud
Posté par Oneiros à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2004

Envie de beauté brune

  A la Fête de la Rose, hier, on a baptisé une de ces fleurs du nom de Fanny Ardant.D'après ce que j'en sais, il semblerait aussi que cette même fleur ait été sacrée plus belle rose de France... Bizarrement, je m'attendais à ce qu'elle soit d'un rouge écarlate, sanglant... ardent, quoi ! Comme la bouche de la somptueuse en question.Et bien non ! Elle est d'un rose tendre très pâle, un rose de rêve, à peine ourlée d'une teinte plus soutenue, au coeur d'un blanc rosé... une perfection de délicatesse ! Je trouve ça rassurant... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2004

Perspex Dome (1)

Elle avait fait de l'inutile la trame de son existence.Comme un fil conducteur invisible.La principale difficulté était de n'en rien laisser sourdre à l'extérieur du dome de verre derrière lequel elle observait le monde disparaître, pan après pan.Toute son énergie, soit le peu qui en subsistait, était concentrée sur cette subtile partie de camouflage. Parfois, elle s'autorisait une forme de récréation, de pause.Plonger son regard dans le jade liquide du sphinx noir et or qui partageait sa réclusion. Y puiser un repos... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2004

Un oeil magnifique...

J'aurais pas du aller faire un dernier tour sur les news....Ils y annoncent la mort de Jean-Philippe Charbonnier, immense photographe.Moins connu que Cartier-Bresson ou Doisneau mais un regard admirable sur le monde. Quelques traces de lui, au hasard...      
Posté par Oneiros à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2004

Tf1, Bouygues et les jolis avions...

On sait bien qu'il n'y a rien à attendre des infos de TF1/Bouygues ou d'un PPDA lançant officiellement le Juppéthon le plus ridicule de l'année, tendant les mouchoirs à un pov' ch'tit Juppé meurtri, lui parlant d'amour.... c'est tout juste si la pupute peinturlurée et moumouttée ne l'a pas pris dans ses bras ! Mais je viens de tomber sur ça en surfant via le rezo.net et je me dis qu'il serait dommage de ne pas faire passer l'information... Roissy : les petits riens de TF1 Et comme par hasard, ce soir, Claire "Pupute en... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 20:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 mai 2004

Soleil de nuit

    Ce soir sur Arte.Le film est loin de m'avoir laissé un souvenir impérissable (espionnage, guerre froide, anti-russkof ultra-classique) mais j'ai encore imprimés sur la rétine les duos/duels entre Hines et Baryshnikov.... époustouflants !Gregory Hines est mort l'année dernière, à 57 ans.... Un régal !
Posté par Oneiros à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2004

Gurthang, la lame qui me parle....

  Ou comment les légendes vous distraient pitoyablement (au sens étymologique du terme.... les légendes sont toujours moins cruelles que la réalité) de vos spirales descendantes autant qu'intimes.... Gurthang l'Epée noire, anciennement Anglachel, sculptée dans un astéroïde (tiens ?) : « Oui, je boirai ton sang avec joie pour oublier le sang de Beleg, mon maitre, et le sang de Brandir, tué injustement. Je te tuerai promptement ». Et oui aussi, c'est bien Glaurung, père de tous les dragons, qui agonise... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2004

Aliénés calcinés...

  Antonin Artaud - Autoportrait « Les asiles d'aliénés sont des réceptacles de magie noire, conscients et prémédités. Et ce n'est pas seulement que les médecins favorisent la magie par leur thérapeutique qu'ils raffinent, c'est qu'ils en font. S'il n'y avait pas de médecins, il n'y aurait pas de malades, car c'est par les médecins, et non par les malades, que la société a commencé. Ceux qui vivent, vivent des morts, et il faut aussi que la mort vive... Il n'y a rien comme un asile d'aliénés pour couver doucement la mort, et... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 17:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mai 2004

Novocaïne for the soul

    Novocaïne for the soul Life is hard, and so am I.You'd better give me something so I don't die.Novocaine for the soulBefore I sputter out. x2Life is white and I am black,Jesus and his lawyer are coming back.Oh my darling, will you be hereBefore I sputter out. (x3)Guess who's living here with the great undead.This paint-by-numbers life is fucking with my head,Once again.Life is good and I feel great,'Cause mother says I was a great mistake.Novocaine for the soulYou'd better give me something to fill the holeBefore I... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]