Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

29 mai 2004

Aliénés calcinés...

 

Antonin Artaud - Autoportrait

« Les asiles d'aliénés sont des réceptacles de magie noire, conscients et prémédités. Et ce n'est pas seulement que les médecins favorisent la magie par leur thérapeutique qu'ils raffinent, c'est qu'ils en font.
S'il n'y avait pas de médecins, il n'y aurait pas de malades, car c'est par les médecins, et non par les malades, que la société a commencé. Ceux qui vivent, vivent des morts, et il faut aussi que la mort vive... Il n'y a rien comme un asile d'aliénés pour couver doucement la mort, et tenir en couveuse les morts. Cela a commencé 4000 ans avant J.C., cette technique thérapeutique de la mort longue. Et la médecine moderne, complice en cela de la plus sinistre et crapuleuse magie, passe ces morts à l'électrochoc ou à l'insulinothérapie, afin de bien, chaque jour, vider ces haras d'hommes de leur moi, et de les présenter, ainsi vides, ainsi fantastiquement disponibles et vides, aux obscènes sollicitations anatomiques et atomiques de l'état appelé «bardot». Livraison du barda de vivre aux exigences du non-moi. Le Bardot est l'astre de mort par lequel le moi tombe en flasque, et il y a, dans l'électrochoc, un état flasque, par lequel passe tout traumatisé. Ce qui lui donne non plus à cet instant de connaître, mais affreusement et désespérément méconnaître ce qu'il fut quand il était soi. J'y suis passé et ne l'oublierai pas. »

(Entretien radiophonique quelques mois avant sa mort)

 

Les mots que nous employons
on me les a passés
et je les emploie,
mais pas pour me faire comprendre,
pas pour achever de m'en vider,
Alors pourquoi?
C'est qu'en réalité je ne les emploie pas
En réalité je ne fais pas autre chose
que de me taire
et de cogner.

(Suppôts et supplications)

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 17:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    merci

    au hasard de mes inlassables recherches sur artaud je tombe sur ce blog...juste pour dire:merci, merci de le citer, car il faudrait enfin que tout le monde ait connaissance de cet oriflamme calciné et pas seulement de maniere anecdotique, il faut que tout le monde sache ce que cette terre a porté comme etres fabuleusement ecorchés..
    Posté par genica.athanasio, 22 décembre 2005 à 00:04

Poster un commentaire