Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

25 mai 2004

Martina emmerde Emilie jolie...

Je viens d'entendre une joueuse française, une Emilie quelque chose, couiner sur France 3 qu'elle trouvait ridicule qu'on donne une "wild card", à Roland Garros, à une "femme de 47 ans" (Navratilova, radieuse, pour ne pas la nommer) alors que "y'avait plein de jeunes qui se battaient" (sic)... j'ai quand même fait un sacré bond !

Cette pétassonne ne sait-elle pas qui fut et qui EST encore Navratilova ? Comment elle joue ? Et qu'elle pourrait bien encore la faire rouler dans la terre battue si l'envie l'en prenait ?

Elle ne se bat pas avec plus de force, plus de courage que n'importe qui cette vieillarde pour être encore capable de tenir tête à des montagnes de muscles survitaminées et testéronées de 15 ans ?

Et c'est quoi ce racisme "anti-vieux".... ou plus exactement ce favoritisme "bébés joueurs" ? Elle trouve pas, la Emilie mononeuronale, que c'est aberrant cet élevage de joueurs à peine sortis du berceau, qui ne savent que taper comme des sourds mais pas aligner trois mots, se faire exploiter par des familles en mal de reconnaissance ou des managers avides.... et elle me piétine comme le gros bébé capricieux qu'elle est parce qu'on ne laisserait pas le sport devenir sa nouvelle crèche à la mode ?

Le monde est à plat ventre, à genoux devant la "jeunesse". Le cinéma des majors est fait pour les moins de 15 ans, les coeurs de cible de vente sont les ados, passé 20 ans, on est traités comme des déchets de poubelle à peine rattrapables par les TV triomphantes.... elle veut quoi, la Emilie pisse-encore-au-lit ?

Qu'on euthanasie les joueurs de plus de 35 ans ?

Pétocharde, va ! Que du muscle, pas de cerveau.... va jouer dans ta cour, petite !

 

Nota : et si Navratilova se fait jeter avant d'arriver au second tour, ça sera peut-être triste mais ça sera beau ! C'est ça le panache !
Mais si elle passe.... alors, là,... historique !
Et moi, c'est ça que j'aime dans le sport et ce genre de défi : tenter l'impossible ou ce que personne n'a tenté avant.
Mais avant qu'une couillonne comme la Emilie comprenne un truc pareil, faudra qu'elle prenne un peu de bouteille.... et les neurones qui vont avec !

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire