Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

23 mai 2004

Sarcasme de mon démon...

 

 

... ou tout est bon pour se trouver des excuses...

 

Toujours pas avancé. Toujours pas démarré.

J'ai l'impression que si j'ouvre Dreamweaver ou Photoshop, je vais faire une crise de tétanie, ou me payer une crise cardiaque, ou une crise d'épilepsie, ou de malaria ou de n'importe quoi... que je vais faire une chute de 500 mètres dans une pente à 45%, hérissée de shistes coupants comme des lames de rasoirs, qu'un tsunami millénaire va m'engloutir après avoir traversé tout l'Atlantique, que des serpents à sonnettes vont sortir des murs.

En ai-je vraiment l'impression ou est-ce que ce n'est pas de l'auto-suggestion pour ne pas me contraindre à faire ce que je ne VEUX pas faire alors que je le DOIS.

Les obligations, le devoir.
Choses saines et constructives pour la majorité des gens.
Phobies devenues irrationnelles pour moi.

Peut-être pas si irrationnelles que ça, d'ailleurs.
Il y a une logique pour moi à refuser le devoir et les obligations. Toutes choses qui vous relient aux AUTRES.

Je ne suis plus reliée à rien ni à personne. En très grande partie de façon délibérée.
Tendre un fil vers les autres, c'est se tisser un fil à la patte.
Quelque chose qui entraverait ma liberté de les quitter et qui les attacherait eux, à moi.

Alors, mon petit Faust, qui prend alternativement les têtes et les voix de Gérard Philipe et de Michel Simon, fait des siennes, des cabrioles ridicules, des pieds-de-nez, des croche-pattes.
Là, sous mon nez. Ou sur Despair.com

N'empêche qu'il ne me sauvera pas la mise et qu'il faudra bien que j'obtempère avant que le peloton d'exécution... ne s'exécute.

Ou alors, je fais ce que je sais faire le mieux : je laisse faire... j'attend jusqu'à ce qu'il soit trop tard et que rien ne puisse me sauver.
Douée que pour les désastres.

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire