Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

20 mai 2004

L'orage gronde déjà...

 

... et les cumulus font se qu'ils savent faire.... s'accumuler au-dessus des Pyrénées, depuis tôt ce matin.

Il fait chaud et lourd : dans ma tête aussi.

Alors je bataille avec mon scanner et mon ancien PC pour essayer de vous faire voir l'Indicible, la Merveilleuse, LA Guillem d'aujourd'hui... en attendant d'être capable d'aligner deux idées de suite. ce qui, vu l'état de liquéfaction du cerveau, devrait prendre encore un peu de temps.

Logiquement, je devrais vous en faire une série mais je bataille aussi avec les formats et les optimisations pour ne pas perdre trop en qualité malgré le scan très très aléatoire (vieux, le scanner ! Très très vieux !)

Rêvez donc sur les plus belles jambes au monde... et un coup de pied pour lequel j'aurais été capable de tuer !

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 13:43 - Danse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire