Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

18 mai 2004

Eros et Agapè

"Nous ne pouvons aimer personne sans vouloir automatiquement le prendre dans notre coeur, alors que l'être est de donner du coeur à ceux que l'on aime sans les ramener jamais à soi, et comment donner du coeur pendant l'éternité ?"
Antonin Artaud

Eros et Agapè, l'amour de soi et l'amour de l'autre.
Divine union de deux étrangers acharnés à se contredire. Et à se fondre ensemble si leur rencontre aboutissait.

Dans son journal, Pavese écrivait aussi : "Tu seras aimé le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l'autre s'en serve pour affirmer sa force."

L'amour, c'est la toute puissance absolue qui refuse de s'exercer.
C'est le contraire de la domination.
Pas forcément de la violence.
Mais une violence qui protège de l'hébétude de l'esclavage et du cortège macabre des compromissions.

Eros et Agapè, traînées phosphorescentes de toi qui illuminent la nuit de l'éloignement et du manque.
Invisibles chaînes qui me font briller.

Vole, mon ange, je continue de t'éclairer de loin pour que tu ne tombes pas...

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 18:28 - Agapè - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire