Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

15 mai 2004

Les oiseaux sont cons...

Si !... les oiseaux SONT CONS ! Comme dans pratiquement tous les immeubles urbains datant de moins de 20 ans, j'ai des volets roulants.Donc caisson, machin, toussa.... Alors pourquoi ces abrutis de piafs persistent-ils à faire leur nid de façon totalement irresponsable, où l'un des  membres de leur progéniture couineuse va forcément tomber  dans le piège fatal ?Je ne sais pas comment ils s'y prennent et je ne veux même pas le savoir mais il y en a toujours UN pour faire suffisamment le zouave et s'enquiller dans le... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 18:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2004

Desnos... et Bashung

  Jamais d'autre que toi en dépit des étoiles et des solitudes En dépit des mutilations d'arbre à la tombée de la nuitJamais d'autre que toi ne poursuivra son chemin qui est le mienPlus tu t'éloignes et plus ton ombre s'agranditJamais d'autre que toi ne saluera la mer à l'aube quand fatigué d'errer moi sorti des forêts ténébreuses et des buissons d'orties je marcherai vers l'écumeJamais d'autre que toi ne posera sa main sur mon front et mes yeuxJamais d'autre que toi et je nie le mensonge et l'infidélitéCe navire à l'ancre tu... [Lire la suite]
Posté par Oneiros à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]