Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

14 mai 2004

Sophistication de l'abîme

Pour un crime parfait, il faut un alibi parfait.
Tous les assassins savent ça.
Peu y parviennent. Même Hitchcock s'y est cassé les dents.

Ou alors, il faut que l'alibi vienne à vous.
Le laisser s'approcher, vous tourner autour, faire semblant de ne pas voir ses manoeuvres d'encerclement.
Lui laisser croire qu'il a la main alors que vous l'avez éventé depuis longtemps.
Faire comme si de rien n'était puisque c'est le rien qui est devenu votre abri inaccessible, justement.

Marionettiser la bête  à son insu pour lui faire croire que vous êtes la victime et elle, la faux qui vous décapitera.

Alors qu'elle n'est que votre instrument.
Rien de plus. Rien de moins.

La sophistication de la mise en abîme me perdra mais, au bout du compte, c'est moi qui gagnerai.

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire