Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

07 mai 2004

La sagesse est de ne pas s'agglomérer...

"... mais, dans la création et la nature communes, de trouver notre nombre, notre réciprocité, nos différences, notre passage, notre vérité, et ce peu de désespoir qui en est l'aiguillon et le mouvant brouillard."
René Char - Rougeur des Matinaux

 

Désagrégeons-nous.
Désapprenons-nous.
Désespérons-nous.

Décevoir autrui, c'est le guérir d'un mal qu'il ne se supposait pas avoir, le libérer.
"Tu resteras genoux à l'air sur le mur de ton doute."

Après tout, ce blog n'a jamais été pensé que comme un substitut morphinique au mélange mezcal/petites pilules de la morkitu© des Mexicans and Offshore Pharmacies !

Un soin palliatif anti-douleur, pas la recherche  d'une utopique guérison dans le mirage d'une fraternité qui n'a jamais existé dans mon esprit.

 

On va donc continuer dans l'offrande gratuite et solitaire, maigre échange, pauvre béquille.

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire