Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

06 mai 2004

Ne pas prendre sans donner

Et aujourd'hui, j'ai plutôt envie de donner.
Mais pas mes maux, ni mes mots.
Pour une fois.

Une façon comme une autre de s'échapper, de ne pas se dire, tout en ne se terrant pas au fond de son trou en berçant sa douleur.

Alors je travaille à la page Musique (vous l'avez aussi dans la colonne) dont l'idée m'est venue à force de lire chez d'autres les textes de mes chansons préférées.
Ils vous offrent les mots, je vous offre l'air qui va avec... partage des tâches !

Je vous ai rajouté Emilie Simon, Pat Metheny, Yann Tiersen et Page&Plant... et je vais continuer avec ce que j'ai de disponible en attendant que Wanadoo se bouge...

Ça évoluera donc au fil de la journée et je reposterai cette note à chaque fois qu'il y aura un ajout...

 

1er ajout : J.S. Bach ! La dernière fugue avec un bonus que peu connaissent !
2nd ajout : Alanis Morissette et Beck... un de chaque... trouve plus les autres !
3ème ajout : Mozart et... Zappa ! Oneiros, terre de contrates....
4ème ajout : le Nessun Dorma de Turandot et j'attaque une petite série RATM pour faire monter l'adrénaline avant le blues du soir...
5ème ajout : La Bataille de Los Angeles continue ! No pasaran !
6ème ajout : Rage a vaincu L.A... on attaque Placebo...

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire