Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

29 avril 2004

Parlez-vous "l'elfik" ?

Comme ce n'est pas tout à fait le thème principal de la note de briographe  mais que son dernier paragraphe a tout de même fait "tilt", je préfère ne pas dévoyer les commentaires à son sujet par cette digression sur les langages "secrets"...

Il n'a échappé à personne (malheureusement !) qu'un certain kiwi nous a infligé SA vision du Seigneur des Anneaux.

Là-dessus, ce sont mis à fleurir comme primevères au printemps ou détritus en décharges sauvages, les fanas des elfes, de l'elfitude mal comprise et d'"Orlyyyyyyyyyyyyyyy, il é bôôôôôôôôôôôô !!!!!!!!".
Premier dégazage façon boulettes du "Prestige"...

Mais la seconde vague fut la pire !

Des Barbie Arwen et des Ken Legolas se sont mis en tête (si, si.... ça n'a pas l'air mais ils en ont une...) de "parler l'elfique"...
Au départ, en vieux tolkiendili chenus que nous étions, on a vaillamment et patiemment essayé d'expliquer qu'on ne "parlait" pas l'elfique, que le corpus linguistique n'était bien évidemment pas suffisant pour l'utiliser autrement qu'en poésie et dans un contexte archaïsant et que, "non, tu pourras pas aller demander ton McDo en sindarin ni en quenya, couillonne !"...

En pure perte bien entendu...
Pire ! On se faisait traiter d'élitistes ou d'intellos "fachisssssss" parce que soupçonnés de vouloir contenir l'assaillant pré-pubère en pleine crise hormonale hors de notre Valinor radieuse.

Un jour, légèrement las de toujours répéter les mêmes choses et plus qu'agacés de passer notre temps à suggérer qu'avant d'apprendre le sindarin, il serait peut-être plus utile de correctement s'exprimer en français, on a balancé comme un "authentique poème de Toto découvert dans les tréfonds d'un des 12 volumes de History of Middle Earth" en anglais, le petit sonnet suivant :

"ôleuptivo lai simmînion !
Postagallen padêth hincel,
Dêgal-i-peth surlam o khet,
marit tùrnel selaplubel"

Chanté sur l'air de "Papa, Maman, la bonne et moi" de Robert Lamoureux, c'est définitivement plus rigolo...

Et bien, suite à cette farce de potache, on a quand même eu droit à une enfilade de réponses dans le thread incriminé, du style : "C super ! Put1 c tro dla bal ! Sa veu dir koi o fet ? ou ta apri a kosé l'elfik ?"....

Authentique...

 

Sur ce...  "Elen sila lùmenni omentielvo"... mais ça, c'est vraiment du sindarin !

Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire