Kotinos Ghost

... ou les fragments d'Oneiros Thanatos

"Je crois à s'arracher le coeur comme on dégoupille une grenade"

28 avril 2004

Méthode Coué et Plan B

Zut !

Je viens d'être au bord de m'énerver.
Un commentaire à la noix de qui ne sait rien mais tient quand même à le faire savoir et circuler...
Rien de plus courant ni usuel mais je ne dois toujours pas être étanche à tout...

Fuite...
Je pars faire un tour sur le balcon et constater une fois de plus que la menthe poivrée pousse comme du chiendent.

En même temps, je ne peux pas m'empêcher de pester contre moi-même.
"Mais bon sang ! Triple buse ! Quand est-ce que tu arriveras à ne plus être meurtrie ou ulcérée par la connerie humaine ? Quand, nom d'un chien ?"

Je commence à me seriner in petto la chose la plus stupide à dire à quelqu'un qui est en train de perdre son sang-froid, à savoir... "Calme-toi, calme-toi..."
Et là, le fou-rire salvateur (bon d'accord, un peu ricanant le fou-rire mais c'est toujours ça de pris !).
Parce que me revient en mémoire la phrase d'une infirmière pince-sans-rire suite à un tombage et dans les pommes et de ma chaise pour cause de chute de tension vertigineuse, SAMU et tutti quanti, il y a quelques mois de ça.
Moi, franchement vasouillarde dans mon lit d'hopital.
Elle, un air entre deux airs (j'adore cette expression tant elle est difficile à visualiser), qui prend ma tension et qui me lâche : "Ah ben vous ! C'est pas compliqué... plus calme que ça, à part mort, on fait pas !"...

Le genre d'humour à froid qui vous requinque mieux que toutes les perfs glucosées !

 

Plan B : je vous colle la transcription piano de la célébrissime Valse du Cendrillon de Prokofiev, réinventée par Arcadi Volodos, jeune pianiste de génie...

C'est ...
Attention ! Les commentaires doivent faire moins de 1000 caractères ! Sauvegardez avant l'envoi..."Ctrl A + Ctrl C" mon sauveur...!"
Posté par Oneiros à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire